9 mai 2017

Littérature : "Les heures souterraines" de Delphine de Vigan

les heures souterraines Delphine de Vigan, FLE, le FLE en un 'clic'


Quatrième de couverture :

Mathilde et Thibault ne se connaissent pas. Au coeur d'une ville sans cesse en mouvement, ils ne sont que deux silhouettes parmi des millions. Deux silhouettes qui pourraient se rencontrer, se percuter, ou seulement se croiser. Un jour de mai. Les heures souterraines, qui fut finaliste pour le prix Goncourt, est un roman vibrant sur les violences invisibles d'un monde privé de douceur, où l'on risque de se perdre, sans aucun bruit.




Notre avis :

Tout au long du roman, nous suivons ce qui est le quotidien de Mathilde et Thibault, mais en une seule journée, celle du 20 mai, décrite comme étant une date importante surtout pour Mathilde. L'écriture fluide et le récit minutieux de l'auteur nous plongent dans une situation oppressante qui, selon nous, ne laisse pas le lecteur indifférent. Malheureusement, l'histoire de ces deux personnages est bien réelle et cela nous permet de réfléchir sur notre propre vie personnelle et professionnelle.




http://eepurl.com/dl6Hiz

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

INFORMATIONS SUR LA PROTECTION DES DONNÉES

Responsable : STEPHANIE GELIN. Finalités : Publier votre commentaire sur le blog du site web et vous identifier en tant que propriétaire du commentaire. Droits : Vous pouvez retirer votre consentement à tout moment, ainsi qu'accéder, rectifier, supprimer vos données et autres droits à stephanie@lefleenunclic.com. Informations Additionnelles : Vous pouvez obtenir de plus amples informations sur la page Politique de Confidentialité : https://www.lefleenunclic.com/p/politique-de-confidentialite-et.html

ATTENTION ! L'utilisateur déclare avoir lu et accepté la Politique de Confidentialité avant de publier son commentaire.