Pop-up prueba

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

15 avril 2019

Corrigez le traducteur de Google : un article de presse sur Catherine Deneuve

Lisez la traduction suivante d'un article de presse sur Catherine Deneuve (de l'espagnol au français et tiré du site fotogramas.es) et corrigez-la.


Corrigez le traducteur de Google, Catherine Deneuve, traducteur de Google, FLE, le FLE en un 'clic'

 

CATHERINE DENEUVE, LE MUSÉE DU CINÉMA FRANÇAIS EN 7 ÉTAPES 

C'est la grande icône du cinéma français, la femme qui a renoncé à Hollywood parce qu'elle s'estimait trop française pour vivre aux États-Unis. Catherine Deneuve revient sur nos écrans avec Sage Femme, dans la peau d'un personnage à la hauteur de sa vie, que nous passons en revue, ainsi que sa fascinante carrière, en sept étapes. 

Parier sur le fait d'être blonde  

La vie de Catherine Dorléac (Paris, 1943), fille et sœur d'acteurs, connue sous le nom de son prénom maternel, Deneuve, a changé à 17 ans lorsqu'elle est tombée amoureuse du réalisateur Roger Vadim. La découvreuse de Brigitte Bardot l'a encouragée à se teindre les cheveux blonds et à vaincre sa timidité. Le succès est toutefois venu du réalisateur Jacques Demy et de son film Les parapluies de Cherbourg (1964). "Jacques m'a fait sentir attrayant et m'a appris à aimer l'interprétation, ce que je n'avais pas jusque-là pris au sérieux", a-t-elle reconnu. 

Un tango avec Polanski


Il est passé sans relâche de l'héroïne romantique des Les parapluies de Cherbourg à la jeune fille obsédée par le sexe de Repulsion (1965), réalisé par Roman Polanski. Le cinéaste a réussi à ne pas avoir de relations sexuelles pendant le tournage, de manière à mieux refléter la tension croissante du personnage. "Travailler avec Catherine était comme danser un tango avec un couple très expert. Il savait exactement ce que je voulais et s’identifiait parfaitement à son rôle ", at-il déclaré des années plus tard.  

Musa de Buñuel  

Elle a d'abord joué dans Les demoiselles de Rochefort (Jacques Demy, 1967) avec sa soeur, la malheureuse Françoise Dorléac (1942-1967): "ma soeur bien-aimée, dont la mémoire m'assaille la nuit", a-t-elle révélé; plus tard, il consolida sa réputation en filmant avec Luis Buñuel Belle de Jour (1967) et Tristana (1970). "Très belle, réservée, étrange et excellente actrice", a déclaré le réalisateur. Un prestige renforcé par La Sirène du Mississipi (1969), l'un des deux titres qu'il a tirés avec François Trufaut ; l'autre était Le Dernier Métro (1980). 

Mastroianni “mon amour” 

Il s'est marié à 22 ans avec le photographe David Bailey, un bref union. Ses deux grands amours étaient Roger Vadim, père de son fils Christian (acteur, né en 1963) et Marcello Mastroianni. Il avait 29 ans quand il a coïncidé avec lui sur Ça n'arrive qu'aux autres (Nadine Trintignant, 1971). Le coup a duré quatre ans. "Ils se sont séparés quand j'avais deux ans et je n'ai jamais vu mes parents ni s'embrasser, sauf à l'écran", a déploré sa fille Chiara, également actrice et née en 1972. 

Passion pour la vie 

Yves Saint Laurent, son chef designer de tête au cinéma et dans sa vie, en a été l’inspiration. "C'était en 1965, j'avais 22 ans et j'allais rencontrer Isabel II d'Angleterre", a-t-il rappelé récemment. "J'ai découpé dans le magazine ELLE les photos des robes de sa dernière collection et je me suis rendu pour la première fois dans son atelier, rue Spontini". Deneuve a également été le visage de Chanel Nº5, image de L'Oréal Paris et de Louis Vuitton ; Elle a son propre parfum et conçoit des chaussures, des bijoux et des accessoires. 

Sans crainte de risque 

Nommée aux Oscars par Indochine (Régis Wargnier, 1992), égérie d'André Téchiné et légende vivante du cinéma, elle n'a jamais évité les risques. Comment élever votre voix dans la défense des droits des femmes, tourner des scènes lesbiennes avec Susan Sarandon dans Les Prédateurs (Tony Scott, 1983) ou travailler avec des cinéastes non conventionnels, tels que Leos Carax, Raoul Ruiz, Manoel de Oliveira, Philippe Garrel ou encore Lars Von Trier, dans Dancer in the dark (2000). 

Personnage sur mesure 

Dans Sage Femme, elle incarne le rôle de Béatrice, une personne libre qui, comme elle, a vécu selon ses propres règles, quelles que soient les conventions. Mais il a atteint l'âge de faire le point et cherche à se réconcilier avec quelqu'un qui a causé beaucoup de dégâts dans le passé. Égoïste, buveuse, inconsciente, menteuse et impulsive, elle a tout pour être désagréable, mais elle interprète le personnage avec un tel charme qui gagne bientôt la sympathie et la tendresse du spectateur. Elle est confiée à la colossale Catherine Frot (Marguerite), lauréate de deux prix César, ainsi que Deneuve elle-même, avec qui elle a coïncidé pour la première fois dans un projet. Un nouveau look du réalisateur Martin Provost (Violette) dans l'univers féminin.

Pour voir la proposition de correction, cliquez sur le lien suivant :



 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire